Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le temps d’un soupir

 

Le temps laisse son empreinte

Sur les visages fatigués,

Les corps épuisés.

Son passage gravé en profondeur,

Pareil à un torrent violent et ravageur,

Laisse la trace inaltérable

De ses puissants stigmates.  

 

Temps aux multiples feintes

Que peut-on faire quand, à ta manière,     

Tu sembles figer le cours de la rivière

Qui, inexorable, coule en vain

Pour les malheureux humains.

Le temps suspendu

N’est qu’il qu’un rêve défendu ? 

 

Passe le temps, passe la vie,

Chante et danse au milieu de la fête,

Dis des mots sans queue ni tête,

Tourne et vole au rythme d’une valse,

Ris et pleure sur le temps qui passe.

Tu te caches les yeux

Mais ne vois que mieux

Sa course qui raccourcit,     

Sa chevauchée s’épuiser,

Sa fin approcher.

 

Le 18 octobre 2019

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eve

Être l'Orpailleur qui cherche l'or sans certitude de le trouver...
Voir le profil de Eve sur le portail Overblog

Commenter cet article