Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Médisance

 

Bien à l’abri des murs protecteurs,

Je n’entends pas le vacarme assourdissant             

Des voix qui jacassent à toute heure          

Et profèrent des mots vils et diffamants.

 

Quel plaisir peut-on éprouver à médire,                 

Sur rien, sur tout, le passé, le présent,

Imaginer les réactions des gens,    

Incrédules, puis, sans se lasser, en rire.                                       

 

Comment un tel simulacre au goût de fiel                          

Permet-il de savourer le plaisir d’être sur terre,

De vivre, chaque jour, en harmonie avec l’univers

Et d’aimer les journées aux saveurs de miel.

 

Bien à l’abri des tempêtes et du mauvais temps,

Je vis, recluse et solitaire, à l’écart des médisants.   

 

Le 21 novembre 2019

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eve

Être l'Orpailleur qui cherche l'or sans certitude de le trouver...
Voir le profil de Eve sur le portail Overblog

Commenter cet article