Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un pont entre deux rives

Comme sur un pont entre deux rives, je navigue entre deux mondes.

A fleur d'eau, je suis le cours de l'onde. Poisson d'eau douce, transporté, ballotté, je descends les rapides, je retrouve mon calme dans le lit des larges rivières assagies. Poisson d'eau de mer, j'aime les débouchés dans les vastes estuaires au goût salé. Je sens les turbulences de l'océan proche.  Je me laisse porter. Je respire l'air de la liberté.  L'horizon est à ma portée.
Jamais ici, toujours ailleurs. Ici, là, sans jamais me poser. Entre deux eaux, je suis moi et autre à la fois. Entre ciel et mer, le regard vers des lointains inaccessibles, je nage, le corps lourd, l'esprit léger. Ici, ailleurs.
Un jour sur la passerelle d'un avion. Plus tard, sur le pont d'un bateau, entre deux îles perdues dans l'océan. Odeurs de mer et de kérosène. Éclat aveuglant des plages de sable blanc. Bruit du moteur qui décroît, point noir à l'horizon.

Entre deux vies, entre terre et ciel.

Paris. Gare de Lyon. Trains au départ au goût de Provence.
Je marche
Boulevard Diderot empuanti par les gaz d'échappement.
J'étouffe.
Au-dessus de la rumeur de la ville, du grondement de la circulation, des klaxons des automobiles, des pétarades des motos, je fuis. Sur la voie tracée, bordée de vert, j'avance. Je suis le cheminement des rails. Au-dessus du bruit et de l'agitation de la ville, enfin, je trouve un pont au-dessus du temps.

Quelque part, plus à l'est.
Les vallonnements des Vosges, ligne de brume bleue, à l'horizon.
L'air est vif en cette fin d'après-midi. Je marche. D'un pas rapide, j'avance au rythme des vélos d'enfants et des promeneurs pressés de rentrer chez eux. En contre-bas, les champs et les pâtures, les maisons colorées aux toits pentus, les clochers pointus, le cimetière piqué de dalles grises. Le silence. La voie serpente comme un pont de paix, au-dessus du monde. 
Au rythme des boogies, chemin de fer de Petite Ceinture, chemin de fer en rase campagne, j'avance en équilibre entre terre et ciel, entre les deux rives de ma vie.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eve

Être l'Orpailleur qui cherche l'or sans certitude de le trouver...
Voir le profil de Eve sur le portail Overblog

Commenter cet article