Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On me dit...

Mais que fais-tu ?
Un blog, ce doit être attractif. Doit interpeller. Surprendre et donner  envie d'être regardé, lu.
Mais toi, pauvre femme, un peu de lucidité ! Qui lira tes textes sérieux, tes écrits d'anthologie. C'est à mourir d'ennui.
Image de ce que tu es qui se réplique à l'infini.
Fais un effort. Trouve une idée centrale, un thème directeur.
- Parle de ce que tu aimes,
- Dis qui tu es.
D'accord.
C'est ce que je tente de faire. Mais pourquoi, à mon contact les mots perdent-ils leur légèreté, les idées leur simplicité ?
Certains jours, je suis prête à tout arrêter, découragée par mon manque d'originalité
, ce trop grand sérieux rébarbatif.
Qui saurait mieux que moi provoquer la fuite du lecteur potentiel, du curieux fourvoyé par mégarde.
- Sache captiver. Attire celui qui approche. Retiens-le et séduis-le.

Que pourrais-je lui proposer qu'il n'aie déjà sinon mes incertitudes et mes envies. Mes goûts et mes passions cachées.
Jamais je ne saurais soulever le drap qui protège la femme à la sculpture ébauchée, le tableau esquissé à grands traits de pinceaux. J'aurais trop peur de la lumière vive sur un fond trop sombre, des angles aigus et des arêtes grises. J'aurai trop peur d'être obligée de parler, moi qui n'aime que le silence. Qui veut regarder sans être dérangée.


Alors, direz-vous, la cause est perdue. Reprends tes crayons, tu n'as rien à faire ici, rien à dire. Abandonne ton clavier et plonge.
Dans l'eau bleue de ta piscine. Dans les vagues de l'océan qui t'appelle. Dans les tourbillons des chutes du Carbet, dans l'eau des rivières qui murmure, saute sur les rochers, glisse sur les pierres moussues. Plonge. retiens ton souffle. Laisse-toi aller à goûter ce qui est beau, profiter de ce que tu aimes.
Qu'un jour, tu cesse de te limiter, de te contraindre. Qu'un jour, tu t'acceptes. Que tu vives.
- Dis-moi ce que tu aimerais.
- Ce que je ne fais jamais. Lire jusqu'à l'indigestion. ce qui n'arrivera jamais. Découvrir toujours et encore des mondes nouveaux.
- Savoir rire et faire rire.
- Avoir le trait corrosif, l'humour caustique. Oser.
- Me moquer du regard des autres.
 
Etre libre.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eve

Être l'Orpailleur qui cherche l'or sans certitude de le trouver...
Voir le profil de Eve sur le portail Overblog

Commenter cet article