Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Femme de Saba


Telle une sorcière sur son balai,
Dans la nuit sans lune,
Elle vole, extatique, vers le Royaume des Ombres.

Telle une Reine,
Curieuse et amoureuse
De Salomon, son Roi,
De quelle diablerie est-elle capable ?

Reine du Sud,
Elle tente et séduit,
Danse la sarabande,
C'est la fête des fous, bacchanales des nuits de Sabbat.




Au-dessus de la Mer des Sargasses,
Jungle flottante d'algues géantes,
Elle passe, indifférente.

Au-dessous des eaux calmes et désertes,
Crainte des marins dans leurs barcasses,
Anguille, elle se faufile sous l'immense prairie verte.

Elle va,
Dans le pot-au-noir de l'Atlantique nord,
Pot pourri d'où personne ne sort.

Elle va,
La nuit de la Saint-Jean,
Sans vague et sans vent,
De la mer sans rivages
Vers l'île sans plages.

Siba, roc, perdu dans l''océan,
Saba, sa forêt de nuages  et son cratère,

Elle va,
Se perdre sur les pentes de son volcan,
Retrouver ses enfants, sa mère,
Elle va,
Revenue sur sa terre
S'envoler en  poussière.
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eve

Être l'Orpailleur qui cherche l'or sans certitude de le trouver...
Voir le profil de Eve sur le portail Overblog

Commenter cet article

Cesco 26/04/2009 23:35

La reine de Saba se serait rendue à Jérusalem : c’est la légende éthiopienne, rapportée dans le récit du Kebra Nagast (La Gloire des Rois), rédigé au XIVe siècle par un moine orthodoxe éthiopien, et que l’on peut lire ici :

http://www.villemagne.net/site_fr/jerusalem-reine-de-saba.php

Anne-Laure 22/04/2009 22:04

Pas mal du tout mais en fait tu aurais peut-être pu en faire deux (comme ça à la première lecture) : t'arrêter après les 3 premières strophes et utiliser le reste pour un autre ??? Mais bon c'est après une lecture rapide et une journée fatigante et pleine d'émotions.
Bisous
Anne-Laure