Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bodeguita

 

Bodeguita

 

 

Bodeguita !

Sonne l'hallali de l'homme embrumé dans les songes.


Bodeguita !

Sous son chapeau brun,

Le regard noyé dans les volutes de son cigare,

Il flotte au sein des vapeurs d'alcool,

Du rhum et du marc de café.

 

Bodeguita !

Que peut-il voir ?

Doudou séduisante et sage,

Femme trop aimée,

Feuilles s'envolant comme pages

Dans le vent du soir.

 

Bodeguita !

Que peut-il voir

Puisqu'il n'est rien qu'un tableau rencontrant un autre tableau,

L'hiver sombre et consumé découvrant l'automne coloré et rutilant,

La toile rustique défiant la soie vaporeuse,

La maladresse opposée à la légèreté ?

 

Bodeguita !

Il voit le monde sinistre et gris,

Il voit le monde accueillant et beau.



Chica


Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eve

Être l'Orpailleur qui cherche l'or sans certitude de le trouver...
Voir le profil de Eve sur le portail Overblog

Commenter cet article
A
tu étais installée sur la table de la salle à manger face au tableau, recherchant l'inspiration et d'un coup en regardant devant toi, illumination, inspiration... c'est pas mal comme truc ; tu as
de la matière à poémer avec ce qu'il y a dans la maison ...
Répondre
E


Non, je n'étais pas installée à la table de la salle à manger... C'est une idée que j'ai eue en faisant les deux précedents poèmes.