Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lettre à un ordinateur en panne

Période de vacances, de latence, de mouvance.

Temps de l’attente au banc des relégués, des accusés.

On se demande si reviendra le jour

Où l’on jouera sur le terrain d’amour,

On lancera la balle qu’on vous aura donnée,

On marquera le point qui vous fera  gagner.

On se demande si reviendra le temps

D’engager une partie

De partager une vie

Ou si plutôt il ne faudra pas

S’enfouir au plus profond du lit

Pour mieux se réchauffer sous la couette moelleuse de la nuit,

Ou si encore ne viendra pas

Le goût de s’enfuir pour de lointains paradis

Aux senteurs fugaces vite évanouies,

Aux folles visions tourbillonnantes

Zébrées de cymbales éclatantes.

 

Le temps passe sans vous maintenant

Que vous êtes perdu dans la nuit du vent,

Dans l’éblouissement de l’été déserté

Dans la marée humaine des plages saturées.

Passe le temps sans s’arrêter,

Passe le temps sans rien changer

Au cours de l’onde

Au chant du monde,

Quand

Châteaux de cartes fragiles croulent en regrets

Chimères déchantées s’envolent, pesantes, ailées.

Le temps passe sans vous, aujourd’hui ou demain,

Sans s’arrêter, sans rien changer en plus, en moins.

Pauvre de vous qui, c’est certain, ne savez plus,

Graver de votre empreinte le parchemin de sang

Et de votre voix le bruissement continu

Des jours qui filent, indifférents et pressés.

 

Cicatrice en plus, cicatrice en moins,

Sur le corps torturé du temps,

Qu’importe un cri de plus, un cri de moins,

Quand va le monde en se moquant..

Pleur d’oiseau ou chant humain,

Parfum de femme, déchet bovin,

Mais qu’est-ce qu’on fait,

Mais qu’est-ce qu’on dit ?

Tourne et roule terre blessée, 

Ton oeuvre crie la folie.

 

Etre Rimbaud ou Renoir,

Peintre des fauves

Ou chantre des âmes,

Vendeur de rêve ou passeur d’armes,

Trafiquant de mots ou voleur chauve,

Trompeur blanc ou bandit noir,

Voyageur dans le désert égaré,

Homme perdu en quête d’absolu,

Ca ne change rien

Vous n’y pouvez rien :

Le temps passe sans vous attendre plus.

Qu’est-ce que ça peut faire ?

On vit tous sur terre.

25 août 1999

 

Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eve

Être l'Orpailleur qui cherche l'or sans certitude de le trouver...
Voir le profil de Eve sur le portail Overblog