Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

To be or not...

Je voudrais savoir écrire comme d'autres jouent avec les notes ou les couleurs. Dire d'une écriture légère ce que j'aime, ce que je déteste. Parler du beau, de l'important. De tout, de rien. Du noir comme du blanc. Être peintre et chanteur en même temps. 
J'aimerais savoir jouer avec les mots, les placer sur la portée ni trop haut, ni trop bas, en bémol ou en majeur, trouver le bon ton, savoir suggérer, souffler la dérision, faire rire ou pleurer. Ne jamais asséner, assommer, pontifier. Avoir le talent de l'esquisse, le sens du mystère et de la contradiction.

J'aurais voulu comme Satie être " venue au monde très jeune dans un monde très vieux.", précurseur anticonformiste, en dehors du temps et des règles. Comme lui, posséder cette liberté d'esprit fantasque et décalée.

link pianobleu.com (les Gnossiennes)

J'aurais voulu dire la Normandie de mon enfance. La poursuite de la vague dans les embruns et le grondement du ressac. L'humidité qui colle à la peau, poisse le linge. La mouvance des ciels, le mouvement de la mer. La lumière. Les étendues de sable, piquées de cabines. La digue bordée de villas, la jetée à marée haute, le phare et les clochers carrés. J'aurais voulu donner un goût de galette et de terrinée à la cannelle, de cidre rustique à ce que j'aime. Pour cela il aurait fallu naître Monet ou Boudin, Flaubert ou Maupassant.

link artgalerie.com

J'aurais voulu écrire les rythmes des Antilles, crier les contrastes, plaquer les verts et les bleus, les rouges, envahis de lumière. Fermer les yeux sous le soleil et dire la fraîcheur de l'eau, la protection de la pénombre des cases créoles aux longues vérandas.
J'aurais voulu raconter les hivers tristes d'autrefois, le poids de l'absence. L'angoisse des nuits et la peur du lendemain. Sortir de de cet avant pour vivre maintenant.
    Matin noir
   
Mon mari a disparu...
    (Ed. du Panthéon)

link litterature.tv

J'aurais voulu... comme Le Clézio avoir mes thèmes de prédilection. Passer de la terre à la mer, des humbles aux bourgeois, des indigènes aux blancs. Opposer le monde des émotions à celui de la raison.

J'aurais voulu être ce que je ne suis pas.

Peut-être l'essentiel est-il d 'écrire comme je sais le faire, pour exister.


Retour à l'accueil
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Eve

Être l'Orpailleur qui cherche l'or sans certitude de le trouver...
Voir le profil de Eve sur le portail Overblog